top of page

Recherche Aurore désespérément ou pas?

Dernière mise à jour : 21 mars



Avec les nombreuses choses sur ma liste à voir absolument (Bucket list), vous trouverez chercher Aurore. Je crois même que cela faisait partie de mon top 5, que de vivre ce phénomène unique, également connu sous le nom d'Aurore Boréales.

Qui pourrait résister à l'envie de vivre ce spectacle lumineux exceptionnel offert par la nature ?

Difficile à dire, mais si vous êtes fascinés par les merveilles de notre monde, l'idée d'un voyage au pôle Nord pour poursuivre ces lumières étonnantes et assister à leur ballet a sûrement déjà effleuré votre esprit. Cependant, les premières questions qui vous viennent probablement à l'esprit sont :

Quand ? Où ? Et comment ?

Pour commencer, le phénomène physique appelé AURORE se manifeste lorsque des particules chargées électriquement en provenance du Soleil entrent en collision avec des gaz dans l'atmosphère terrestre. Les champs magnétiques de la Terre dirigent ces particules vers des brèches de champ aux pôles Sud ou nord. C'est pourquoi ce phénomène n'est observable qu'au pôle Nord, où il est nommé aurores boréales, ou au pôle Sud, où il prend le nom d'aurore australe.

Maintenant que vous savez comment les nommer selon leur emplacement, explorons les lieux où nous pouvons les observer.

Voici quelques régions en Europe à considérer pour commencer votre aventure.

Dans cette zone, les frontières de la Finlande, de la Suède, et de la Norvège semblent se toucher, ou plutôt, c'est la communauté Samie de chaque pays qui établit des liens, mais cela est une autre histoire.


  1. Région de Nordland et Troms en Norvège

  2. Région d'Abisko en Suède

  3. Région de Finnmark et Rovaniemi en Finlande

  4. Région de Mourmansk en Russie

  5. Islande – bien que pas dans la même zone

Ainsi, vous l'avez compris, plus on va au nord, mieux c'est, si vous vous décidez de poursuivre votre quête vers les aurore boréales. Sinon, vous pouvez également poursuivre votre quête dans les îles Falkland, Ushuaia en Argentine, l'île Stewart en Nouvelle-Zélande ou en Antarctique.

Pour mon voyage, j'ai choisi le côté nord du pôle, à Tromsø en Norvège pour être exact, dans la région de Troms. Une bonne base, ai-je pensé, pour mon expérience au sommet du monde. Et franchement, je suis assez fière de ma découverte, le petit lieu parfait, isolé de la foule pour vivre ma courte aventure d'un week-end, espérant que le spectacle serait au rendez-vous et par ailleurs convaincu que ce serait le premier de nombreux voyages de ce côté du monde.

En cherchant sur le web, j'ai trouvé ce charmant hôtel /ferme sur le côté sud-ouest de l'île de Kvaløy appelé Yggdrasiltunet Gårdshotell .



L'emplacement est l'endroit idéal pour observer les aurores boréales car il se trouve à environ 45 minutes des lumières de la ville de Tromsø qui peuvent altérer l'intensité des lumières. (je vous ai laissé le lien de l'hôtel pour plus d'informations).

En conduisant vers la côte sud ; plus vous vous éloignez de Tromsø, moins vous rencontrerez de population, et la nature m'a vraiment fait prendre conscience soudainement de la petitesse de mon existence dans cet univers.

La nature a orchestré devant mes yeux et en si peu de temps la gamme la plus sauvage de diversité hivernale que j'aie jamais vue, malgré le fait que je vive en Suisse, et croyez-moi, je reçois ma part de météo hivernale chez moi.

De tempête de neige, fjord vivant, nuages nimbostratus, rayons de soleil perçants, créant le temps le plus chaotique et envoûtant dans le paysage blanc le plus enchanteur que j'aie jamais vu.

Pas étonnant que la Reine des Neiges de Frozen vienne de là-haut, quel temps, pire que les sautes d'humeur d'une femme en PMS !

Et oui, parlons des conditions requises pour observer les aurores, après tout ce que je viens de vivre, quels sont réellement les ingrédients clés pour voir les lumières ?

Les conditions :

  1. Sans nuages

  2. Sombre

  3. Petite lune

  4. Nuits polaires (de préférence ; mais vous pouvez commencer à voir les lumières dès la mi-août lorsque le soleil se couche vers 18h. (Les meilleurs mois selon les locaux sont septembre, janvier et mars).

Mais gardez toujours à l'esprit, c'est presque un pari lorsque vous réservez un voyage dans le nord pour voir les lumières. Comme dirait Forrest Gump, tout comme une boîte de chocolats...

"on ne sait jamais sur quoi on va tomber"

Et donc, je n'ai pas eu de chance avec le temps ; neigeux, couvert, voire orageux, sans mentionner le vilain rhume et la toux que je trainais depuis plus d'une semaine, et voilà mon expérience nordique quasiment gâchée.


Mais il y a toujours une solution si vous voulez vraiment voir les lumières, dit-on.

Réservez auprès d'un opérateur local via l'office de tourisme local, et il y a beaucoup de choix, allant du meilleur conteur d'histoire, qui te gardera éveillé toute la nuit avec ses songes, à l'offre d'hébergement en camping pour passer le temps en attendant de voir les aurores.

En vérité, si le temps n'est pas favorable là où vous êtes, vous vous embarquerez dans le voyage de votre vie à la poursuite des aurores en voiture ou en bus avec tant d'autres touristes circulant dans la région, et pendant des heures à errer comme des chiens abandonnés cherchant un peu de chaleur (crois-moi là c'est le moment d'en chercher de la chaleur). Vous traverserez probablement les frontières aller-retour à travers les terres Samies, polluant cette merveilleuse nature qu'ils essaient de protéger et prenant le risque de gâcher cette partie de la planète qui nous offre ce que la nature a de meilleur.

Est-ce vraiment ce pour quoi vous êtes venus ?



Eh bien, après m'être projeté dans un bus de tour opérateur bondé à travers une chasse nocturne sans fin à la recherche d'Aurore, je ne pouvais m'empêcher de me demander ; Cette poursuite, en vaut-elle, réellement la peine, au risque de mettre en danger notre bien le plus précieux, la TERRE !

N'avons-nous pas déjà assez fait de mal comme ça ?

Je suppose que je devrais attendre encore un peu, car ma rencontre avec Aurore dans mon esprit ne ressemble en rien à une poursuite.

"L'une des premières conditions du bonheur est que le lien entre l'homme et la nature ne doit pas être rompu" ...Léon Tolstoï

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page